Les coûts

Les coûts

Frais de participation pour hôpitaux adhérant au contrat qualité national ANQ, plan de mesure ANQ

  • Pour les hôpitaux adhérant au contrat qualité national ANQ, le financement de la mesure des indicateurs « chutes » et « escarres » est assuré. Les outils de mesure de la prévalence sont fournis par l’ANQ.
  • Lors de la mesure de la prévalence 2018, ANQ prendra en charge pour la dernière fois les frais relatifs à l’indicateur « mesures limitatives de liberté » pour les hôpitaux adhérant au contrat qualité national ANQ (soins somatiques aigus) qui participent à la mesure des deux indicateurs obligatoires « chutes » et « escarres » chez les adultes selon le plan de mesure ANQ. L’indicateur « mesures limitatives de liberté » continuera à être proposé en 2019, mais les frais y relatifs seront à la charge des hôpitaux.
  • L’indicateur « malnutrition » peut être mesuré en dehors du plan de mesure ANQ sur la base d’un volontariat et moyennant paiement [forfait de CHF 995.– plus CHF 1.20 par lit annoncé (couverture des frais administratifs et de préparation BFH)].


Frais de participation pour hôpitaux sans contrat qualité, hors plan de mesure ANQ

  • Pour la mesure des indicateurs « chutes » et « escarres », les frais (prix indicatif CHF 3395.– par institution plus CHF 5.75 par lit annoncé) seront facturés directement par la BFH. Vous recevrez alors de la part de la BFH une offre avec une confirmation formelle de votre participation à la mesure.
  • En outre, les indicateurs « malnutrition » et « mesures limitatives de liberté » peuvent être mesurés [forfait de CHF 995.– par indicateur plus CHF 1.20 par lit annoncé (couverture des frais administratifs et de préparation BFH)].

Inscription pour la mesure du 13 novembre 2018

Les hôpitaux et cliniques sont invités à s’inscrire auprès de la Haute école spécialisée Bernoise, Département Santé, d’ici le 31 mai 2018 au plus tard.

Les institutions ayant participé lors d’une précédente mesure reçoivent automatiquement de la part de la BFH un formulaire d’inscription individualisé sur lequel figurent à des fins de vérification et d’actualisation éventuelle les renseignements de l’année passée.

Si votre institution participe pour la première fois à la mesure, nous vous prions de nous contacter (Téléphone : +41 31 848 45 55. e-mail : afin que nous puissions vous faire parvenir les documents d’inscription.

Désinscription

Toute désinscription doit être demandée par écrit auprès de la BFH.
Pour toute désinscription à court terme à partir de deux mois ou moins avant la mesure, les coûts déjà engagés vous sont facturés ainsi :

  • en cas d’annulation à partir du 1er septembre 2018, 50 % des coûts vous seront facturés ;
  • en cas d’annulation à partir du 1er octobre 2018, 75 % des coûts vous seront facturés ;
  • en cas d’annulation à partir du 1er novembre 2018, 100 % des coûts vous seront facturés.

Conditions de participation

Votre inscription est considérée comme ferme dès que vous recevez la confirmation définitive de la part de la Haute école spécialisée bernoise.
Après avoir reçu votre inscription, la Haute école spécialisée bernoise et ses partenaires (HEdS-FR, SUPSI, LPZ et l’Université de Maastricht) sont tenus de fournir les prestations suivantes

  • Séances de formation pour les coordinateur-trice-s de l’hôpital.
  • Soutien pour les coordinateur-trice-s de l’hôpital.
  • Mise à disposition des informations, matériels et outils de formation nécessaires à la réalisation de la mesure de la prévalence.
  • Mise à disposition des résultats (au niveau de votre institution, du site hospitalier et de vos services).
  • Mise à disposition des chiffres comparatifs au plan national (du même type d’hôpital), si au moins trois institutions comparables ont participé à la mesure de la prévalence.

L’hôpital s’engage, à compter de la réception de l’inscription à la mesure de la prévalence, à réaliser les tâches suivantes :

  • Indication de l’adresse e-mail/coordonnées de la/du coordinateur-trice de l’hôpital
  • Préparation de la mesure et récolte des données selon le manuel de la mesure suisse 2017
  • Récolte des données selon les instructions de LPZ 2.0, en particulier la récolte des questions marquées par un symbole auprès du/de la patient-e
  • Saisie des données dans le programme de saisie des données LPZ 2.0 et transmission des données au plus tard jusqu’à quatre semaines après la mesure
  • En cas de changements des coordonnées des coordinateur-trice-s de l’hôpital, veuillez s’il vous plaît l’annoncer à la Haute école spécialisée bernoise, Département Santé, recherche appliquée et développement Soins infirmiers, institut d’analyse national de la mesure nationale de la prévalence : Téléphone +41 31 848 45 55 ou par courriel électronique à

Votre inscription est considérée comme ferme dès que vous recevez la confirmation définitive de la part de la Haute école spécialisée bernoise. Une fois que vous avez reçu la confirmation d’inscription, LPZ International, ou la BFH domaine Santé et ses partenaires de coopération HEdS-FR et SUPSI, s’engagent à réaliser les tâches suivantes :

  • coordination nationale des mesures de la prévalence sur le territoire Suisse
  • préparation et mise à disposition du matériel, des informations et des documents de formation (BFH/LPZ) nécessaires à la mesure de la prévalence
  • publication des résultats au niveau des institutions, des sites et des unités de soins dans le domaine protégé du site internet LPZ
  • édition des données de comparaison nationales (des mêmes types d’hôpitaux et d’unités de soins), dans la mesure où un minimum de trois institutions/unités de soins comparables ont participé à la mesure

Anonymat

Toutes les données sont pseudonymisées. Chaque hôpital et chaque site hospitalier reçoit son propre numéro d’identification (ID). Ce numéro d’identification est également à rappeler dans toute correspondance. À des fins de protection des données des personnes et des hôpitaux, l’université de Maastricht a rédigé une charte de protection des données. Vous pouvez télécharger cette charte ici.
Pour les mesures de la prévalence en Suisse, l’ANQ a établi un règlement des données. Vous pouvez le télécharger ici (version du 21.09.2011)

Mesure nationale de la prévalence chutes, escarres et escarres enfants